La Via de la Plata

 

travaux  Page en cours de construction  travaux

 



coquill4  Un peu d'histoire :

     Cet itinéraire dit du Sud Est est appelé Via de la Plata (Voie de l’argent). A l’origine c'était la voie romaine principale partant de Séville et remontant jusqu’à Astorga.
     L’appellation Voie de l’Argent n’a aucun rapport avec le commerce de ce métal précieux. Il est admis qu’elle proviendrait du mot arabe "Bal’latta" employé par les musulmans d’Andalousie pour désigner la large voie romaine pavée du solide tracé qu’ils empruntaient pour se rendre dans le Nord Chrétien.
     C’est en empruntant partiellement cette voie ,à partir de Mérida vers Coria, qu’ AL MANSUR, chef militaire et homme d’état arabe d’Al-Andalus, alla mettre à sac la ville de  Saint Jacques de Compostelle en août 997.
     Jusqu’à la reconquête de Séville au 13ème siècle, cette voie fut utilisée par les chrétiens mozarabes qui bénéficièrent par intermittence, de la protection musulmane pour se rendre sur le tombeau de l’apôtre Jacques.
     A partir de cette époque  le pèlerinage se développe en Andalousie et en Extramadure, au départ de Séville et Cordoue. Ces 2 itinéraires faisaient leur jonction à Merida. Puis au delà de Zamora les pèlerins avaient la possibilité  soit de rejoindre le Camino Frances par Astorga, soit en empruntant le Camino  Sanabres d’aller directement, par Ourence, à  Saint Jacques de Compostelle.
     Le Camino  Sanabres fut, jusqu’au milieu du 20ème siècle emprunté par les moissonneurs galiciens qui descendaient en Castille pour participer aux récoltes.

 

 

coquill4 Le tracé général :

 

Voie
Tracé général Commentaires

 

       

coquill4  Description, difficultés :

 


 

coquill4  Les étapes :

 

 

coquill4  Les associations jacquaires sur cette voie :

 

 

coquill4  La Via de la Plata en images :


Cliquez sur l'image pour découvrir la gallerie photos de la Via de la Plata 

h-de-page