Le Budget

sur les chemins de Compostelle
(les tarifs indiqués sur cette page sont donnés à titre indicatif)




Quel budget pour partir ? :

Celui du pèlerin varie fortement,
en fonction de son itinéraire et de ses choix en matière d'hébergement et de restauration.
Dans certains gîtes, la participation est même laissée à la libre appréciation (donativo) des pèlerins. Par respect, il convient de laisser quelques euros : participation libre ne veut pas dire gratuité. Ce manque de respect aboutit à ce que cette tradition "donativo", qui permet l'entretien des gîtes, tend à disparaître peu à peu.

  

coquill3 En Espagne

 Il faut compter une moyenne de 30 € à 35 € par jour en Espagne. Vous aurez parfois le choix de faire vos courses et de préparer vos repas à l'étape; le menu pélegrinos coûte de 10 à 13€. Dans ce pays, votre crédencial sera obligatoire pour avoir accès aux gîtes pèlerins en dortoirs collectifs (municipaux ou paroissiaux), et vous en coûtera entre 6 et 10€ la nuit.

Il n'est pas nécessaire de pérégriner avec beaucoup d'argent sur soi, on trouve dans toutes les villes des distributeurs de billets.
 

 

coquill3 En France

 Le budget minimum du pèlerin est de 35 à 45 € par jour, et reste directement dépendant du niveau de confort recherché.

Une chambre d'hôte tout confort coûte entre 40 et 60€ en offrant souvant la demi-pension (repas du soir, nuit et petit déjeuner).
A St Jean Pied-de-Port, le prix d'une nuitée en gîte pèlerins varie de 10 à 18 €. Sur la voie du Puy, la nuitée atteint une moyenne de 15 à 20 €. Certaines voies sont mieux équipées que d'autres pour l'accueil des pèlerins, et cela a une incidence directe sur le budget.

Sachez également que certaines sociétés, et notamment sur la voie du Puy qui est très fréquentée, proposent d'assurer le portage de votre sac, d'une étape à une autre. Mais la formule est assez coûteuse et élèvera votre budget journalier d'environ 8€.

 

coquill4   Le retour :
A ces tarifs, s'ajoute le coût du transport du retour chez soi à la fin du pèlerinage (ou en plusieurs allers-retours, si vous le faites en tronçons)
De Santiago, le retour en France peut s'effectuer en train ou en autocar. Toute l'année le train des pèlerins vous ramène à Irun/Endaye en douze heures, pour environ 60€ si vous êtes muni de votre Compostella (voir à l'accueil pèlerins à Compostelle).
En autocar, plusieurs compagnies très organisées proposent le retour sur les grandes ville espagnoles ou françaises (environ 24h pour rejoindre Paris)

 

h-de-page